Course de tranchées !

On se rappellera de ce dimanche 24 mars 2013 où 750 courageux (sur les 1053 inscrits) ont décidé de se lever pour affronter un temps exécrable à l’occasion de la 11ème édition du Trail de Bouzigues ! Les pluies diluviennes de la nuit ont eu raison du parcours de 24 km, annulé au dernier moment par les organisateurs de l’épreuve pour raison de sécurité…. et au vu de l’état du parcours de 12 km, ils ont bien fait ! C’est ainsi qu’à 09h30, tout ce petit monde s’est retrouvé sur la ligne de départ pour le début d’une aventure digne des conditions de vie de nos poilus dans les tranchées !

Après un petit tour de village, une belle côte goudronnée nous attend pour nous permettre d’entamer un beau parcours dans la garrigue très odorante grâce au crachin qui tombe depuis le départ… et c’est le début des premiers pas dans une boue collante et rouge. On tente d’éviter de trop se mouiller les pieds mais certains doublent en ligne droite tapant des pieds dans les flaques (à la manière de Denis !). Très rapidement, c’est peine perdue : les pieds et les mollets sont trempés, tous les coureurs ont les jambes couleur rouille. Et ce n’est pas la traversée des vignes qui arrange le coup : avec un peu de neige, on se serait cru au départ de la transjurassienne, chacun glissant vers la droite et vers la gauche, essayant de se maintenir au mieux sur cette vraie patinoire. Puis on aborde la descente vers le bassin de THAU, la pente est raide et le sol toujours aussi instable. La route nationale est en vue mais pas de coureurs au-delà : ni en face, ni à gauche, ni à droite ! Mais où sont-ils passés ? On arrive sur quelques jalonneurs qui nous font signe de plonger vers la droite … et quand je dis « plonger » le terme n’est pas exagéré : une pente raide équipée d’une lance incendie (pour éviter de la dévaler sur les fesses) nous permet de pénétrer dans une buse permettant l’écoulement des eaux sous la route : le tunnel est sombre et étroit et c’est une traversée courbé en deux, dans la boue et l’eau jusqu’aux mollets avant de déboucher sur les bords de l’étang pour bifurquer vers Bouzigues. La fin du parcours est toujours aussi boueuse, on fait attention de ne pas se retrouver dans l’étang !… et c’est enfin l’arrivée, titillés par les odeurs de la brasucade qui nous attend ! Dur ! Dur ! mais parcours agréable malgré tout (à refaire par beau temps !)

Christophe décroche une très belle 11ème place avec un chrono incroyable au vu des difficultés traversées de 46′ 49″ (4ème V1M) – Sébastien suit à la 37ème place avec un temps de 50′ 46″ (13ème V1M) – Yves boucle en 1 h 01′ 32″ se classant 232ème (37ème V2M) et Cliffston termine en 1 h 08′ 58″ à la 397ème position (164ème V1M)

Résultats complets !

Bravo à tous les 4 ! Photos de Eric JOUVE offertes à l’arrivée grâce aux partenaires de la course (voir le site). Parcours complet.

2 commentaires sur “Course de tranchées !”

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *